Un septuagénaire accusé de crimes sexuels sur une enfant

Henri Caron, un homme de 75 ans de Chicoutimi, devra répondre à des accusations de grossière indécence, d’attentat à la pudeur et d’agression sexuelle, pour des actes qui auraient été perpétrés entre 1972 et 1985 sur une personne d’âge mineure. Le septuagénaire, accusé plus de 30 ans après les gestes allégués, a opté pour un procès devant juge et jury et son dossier a été remis au 8 avril prochain, en Cour supérieure.

Entre 1972 et 1980, l’individu, qui avait entre 28 et 36 ans à cette époque, se serait livré à des gestes de grossière indécence et aurait attenté à la pudeur d’une jeune fille. Étant donné qu’il s’agit de crimes d’époque, les termes de grossière indécence et d’attentat ont été utilisés, bien que ces chefs d’accusation n’existent plus aujourd’hui.

Henri Caron est également accusé d’avoir agressé sexuellement cette même personne, entre 1984 et 1985.

Étant donné que l’accusé a opté pour un procès devant jury, les détails de la preuve ne sont pas publiquement communiqués, afin de ne pas contaminer de potentiels jurés.

L’individu a comparu une première fois en décembre dernier. Son nom était de retour sur le rôle du Palais de justice de Chicoutimi, vendredi, et son avocat, Me Louis Belliard, a demandé à ce que le dossier de son client soit reporté au 8 avril prochain, date d’ouverture du prochain terme des assises criminelles.