Un présumé incendiaire comparaît à Chicoutimi

Thierry Gauthier, un jeune homme de 29 ans de Chicoutimi, fait face à des accusations d’incendie criminel et d’une fraude de moins de 5000$ à l’égard de Walmart. Gauthier aurait mis le feu à son appartement du chemin de la Réserve, en février dernier, ainsi qu’à un autre appartement, le 1er mai. Le jeune homme a comparu devant le juge Pierre Lortie mercredi matin et il sera de retour en cour vendredi. Jusqu’à cette date, le présumé incendiaire reste détenu.

L’individu a été arrêté mardi après-midi par les policiers de Saguenay. On lui reproche d’avoir allumé un incendie le 22 février dernier au 258 chemin de la Réserve, où il résidait à ce moment-là. Quelques mois plus tard, soit le 1er mai, il aurait incendié un second appartement, cette fois au 283 rue Longchamp, toujours à Chicoutimi. 

Thierry Gauthier est également accusé d’avoir tenté d’entraver une enquête policière en demandant à un tiers de faire une fausse déclaration. De plus, le jeune homme de 29 ans est accusé d’avoir commis une fraude de moins de 5000$ à l’endroit de Walmart. Sur ce dernier chef, Gauthier a plaidé non coupable, mais il s’est réservé le choix de prendre position sur les trois autres chefs d’accusation. 

C’est le criminaliste Me Louis Belliard qui a pris la cause, mais il n’avait pas pu analyser la preuve avant la comparution de son client. La Couronne, représentée par Me Marianne Girard, s’est opposée à la remise en liberté de l’accusé et Thierry Gauthier a repris le chemin de la détention. 

Le présumé incendiaire sera de retour en cour vendredi. 

Thierry Gauthier