Un présumé incendiaire arrêté à Roberval

Jeannot Awashish, âgé de 55 ans, est accusé d’avoir causé l’incendie d’un immeuble à logements survenu mercredi soir, à Roberval. L’homme a brièvement comparu au Palais de justice de Roberval, jeudi après-midi, et le ministère public s’est opposé à sa remise en liberté.

Vers 18 h mercredi, un incendie a éclaté dans un immeuble du boulevard Marcotte, tout près du restaurant Le Draveur. L’incendie était déjà généralisé à l’arrivée des pompiers et les bâtiments situés aux alentours ont dû être évacués.

Certains occupants de l’immeuble ont été incommodés par la fumée et ont dû être transportés à l’hôpital.

C’est grâce aux témoignages recueillis sur place par les pompiers que les enquêteurs de la Sûreté du Québec ont mis la main au collet du présumé incendiaire.

Jeannot Awashish a été arrêté peu de temps après les faits et il a passé la nuit derrière les barreaux. Il a comparu jeudi en après-midi et fait face à deux chefs d’accusation, soit d’avoir causé un incendie criminel sans se soucier des conséquences sur la vie humaine ou des dommages provoqués aux biens d’autrui.

Le ministère public s’est opposé à la remise en liberté de l’accusé, représenté par Me Francis Boucher. Il restera donc détenu jusqu’à son enquête sur remise en liberté, qui aura lieu la semaine prochaine.