Un poulailler appartenant à Nutrinor a été complètement rasé par les flammes, jeudi après-midi, à Roberval.

Un poulailler réduit en cendres

Un poulailler appartenant à Nutrinor a été complètement rasé par les flammes, jeudi après-midi, à Roberval. Heureusement, aucune volaille ne se trouvait à l’intérieur du bâtiment qui peut en contenir jusqu’à 42 000. Un pompier a été conduit à l’hôpital après avoir été incommodé par la chaleur.

Le Service de sécurité incendie de Roberval a reçu un appel à 14 h 10 concernant un incendie de bâtiment au 2665 boulevard Marcotte, près de la côte du Cran.

« Il s’agit d’une alarme générale. À notre arrivée, les flammes étaient présentes sur les trois étages de l’édifice. Les pompiers travaillaient en mode défensif afin de protéger les bâtiments autour », explique le chef de division logistique, Régis Godin.

Les pompiers du Service de sécurité incendie de Roberval ont obtenu l’aide de pompiers des municipalités voisines afin de contrôler l’incendie du poulailler, jeudi après-midi.

Le faible apport en eau dans ce secteur a nécessité l’utilisation de citernes.

Le poulailler, qui peut contenir 42 000 volailles, était vide au moment de l’incendie. Le dernier cycle de production s’était terminé la semaine dernière. « On le vide quand les oiseaux viennent à maturité. Il y a un certain temps, quelques semaines, entre la sortie des oiseaux et l’entrée des nouveaux », explique la conseillère senior aux relations publiques et marketing chez Nutrinor, Sonia Tremblay. La coopérative était grandement soulagée de l’absence de personnel et d’animaux dans le poulailler au moment de l’incendie.

Le bâtiment a été acheté en 1985 par la Chaîne coopérative du Saguenay (CCS), l’ancêtre de Nutrinor. L’intention de la coopérative est de rebâtir dans les meilleurs délais.

Un deuxième incendie s’est déclaré moins d’une heure plus tard dans un bâtiment agricole du Rang 3 à Saint-Prime.

Deuxième incendie
Un deuxième incendie s’est déclaré moins d’une heure plus tard dans la municipalité voisine. Les pompiers qui ont répondu à un appel dans une étable se sont rendus dans une ferme du Rang 3 à Saint-Prime. Le feu a été rapidement maîtrisé.