Le pêcheur fulgencien Marc Simard a été retrouvé sain et sauf vers 11 h 45, mardi, après avoir séjourné presque trois jours en forêt dans le secteur du chemin de Tableau.

Un pêcheur égaré pendant près de trois jours retrouvé sain et sauf

Marc Simard, un pêcheur fulgencien de 51 ans égaré pendant près de trois jours dans le secteur des Étangs à Philippe à Sainte-Rose-du-Nord, a été retrouvé sain et sauf vers 11 h 45, mardi, par les patrouilleurs de la Sûreté du Québec.

L’individu avait été porté disparu lundi après que des connaissances aient constaté la présence de sa voiture Hyundai rouge stationnée sur le chemin de Tableau, un secteur isolé de la route 172 près du lac Résimond.

Après le signalement, des patrouilleurs et enquêteurs de la Sûreté du Québec se sont mis à sa recherche, et le travail s’est intensifié mardi. Des policiers ont visité le secteur du chemin de Tableau et ont demandé aux habitants de fouiller les bâtiments annexes de leurs résidences. Deux autres patrouilleurs en motoneige étaient sur place afin de se rendre dans le secteur du lac Price 

Selon le témoignage de Carol Gauthier, un ami de M. Simard, ce dernier aurait décidé de venir retrouver ses amis samedi soir vers 20 h en se déplaçant en raquettes vers le chalet de l’un d’eux, une information qui n’était pas connue de son entourage à ce moment-là, ce qui explique le retard du signalement. La présence de traces de raquettes devenues floues par la fonte de la neige n’a pas permis de localiser le disparu. 

Même avant de localiser l’homme, M. Gauthier ne semblait pas trop inquiet puisque son ami avait une très bonne connaissance du territoire et était en bonne forme physique.

Guidés par Carol Gauthier, un ami de Marc Simard, deux patrouilleurs de la Sûreté du Québec se sont déplacés dans le secteur des Étangs à Philippe, en motoneige.

Vers 11 h 30 mardi, il n’a suffi que de quelques rondes de l’hélicoptère de la Sûreté du Québec pour retracer rapidement l’individu qui semblait se diriger vers son point de départ. M. Simard a été ramené sur une motoneige de la SQ.

Homme de peu de mots, le Fulgencien a expliqué qu’il a décidé samedi soir d’aller rencontrer ses amis à l’un de leurs camps avec l’objectif d’aller pêcher, dès 4 h dimanche matin, dans un lac de choix. En cours de route, M. Simard s’est égaré en dépit du fait qu’il connaît très bien le secteur et d’une lune forte. M. Simard a expliqué ses difficultés d’orientation par la présence d’une brume, dimanche matin, dans le secteur, ce qui l’a amené à se déplacer jusque sur les rives du Saguenay et à coucher dans une cache à orignal et dans un chalet du secteur. 

Il a mentionné ne pas avoir souffert physiquement du froid pendant sa mésaventure. À sa sortie du bois, il a accepté volontiers les sandwichs et une boisson gazeuse offerts par M. Gauthier.

L’homme a été ramené par les policiers de la SQ, puis transféré en ambulance en direction de l’hôpital de Chicoutimi afin de s’assurer de son bon état physique, étant donné qu’il a passé trois nuits en forêt.

M. Simard a conclu son aventure en affirmant qu’à l’avenir, il s’équiperait d’un GPS pour le guider.