Jean-Guy Boily tient l’aigle et sa proie.

Un oiseau de proie cause une panne de courant

Des citoyens de L’Anse-Saint-Jean ont été victimes d’une panne d’électricité, lundi, pour une raison des plus inusitées. Un oiseau de proie, qui tenait un faisan dans ses serres, a fait disjoncter un transformateur en ouvrant ses ailes au mauvais endroit.

L’événement pour le moins unique est survenu à 5 h 29 sur la rue Gagné, dans la petite municipalité située à l’est de Saguenay. « Quand c’est arrivé, tout le monde dans le coin a perdu le courant momentanément », affirme l’homme qui a retrouvé l’oiseau électrocuté sur le terrain voisin de sa résidence, lundi matin.

« Au départ, on pensait que c’était un hibou, mais quand je l’ai vu, c’était beaucoup trop lourd, peut-être 15 à 20 livres. Chose certaine, c’est du jamais-vu », indique celui qui a d'abord cru croit que l’oiseau en question pouvait être un aigle, une espèce rarement observable dans le secteur. Deux biologistes ont toutefois affirmés en observant la photo qu'il s'agissait fort probablement d'un grand duc d'Amérique. 

La porte-parole d’Hydro-Québec Marie-Claude Lachance a confirmé que quelques résidences ont été privées de courant lundi après qu’un oiseau ait touché les fils d’un transformateur, sans toutefois s’avancer sur l’espèce du volatile en question. Pierre-Alexandre Maltais — Photo courtoisie