La fin de semaine du Nouvel An a été mouvementée pour les policiers de Saguenay

Un multirécidiviste de l'alcool au volant arrêté

Un homme d'une cinquantaine d'années a été arrêté, vers 20h40 dimanche, pour conduite avec les facultés affaiblies. Il avait plus de trois fois la limite permise d'alcool dans le sang.
L'individu, qui est un multirécidiviste de l'alcool au volant, circulait sans permis de conduire. C'est un citoyen qui a communiqué avec la Sécurité publique de Saguenay pour dénoncer l'homme.
Les policiers ont retrouvé le chauffard à sa résidence, sur la rue Roussel, où il avait stationné sa voiture. L'homme a été amené au poste de police pour y subir un test d'alcoolémie.
Il est resté détenu pendant la nuit, et devrait comparaître lundi.
Accident et facultés affaiblies au Nouvel An
Trois personnes ont été blessées légèrement à 4h20, dimanche, alors qu'un conducteur a perdu la maîtrise de son véhicule.
Il circulait sur la rue Simard, à Chicoutimi, et est allé heurter de plein fouet un automobiliste qui roulait sur le boulevard du Saguenay.
Les pinces de désincarnation ont été nécessaires pour extirper l'un des passagers de sa fâcheuse position.
La Sécurité publique de Saguenay confirme que l'alcool n'est pas en cause dans cette histoire.
Par ailleurs, sur le territoire de Saguenay, trois personnes ont été arrêtées pour conduite avec les facultés affaiblies lors des festivités du Jour de l'An.
Le 31 décembre, à 21 h, un homme de 72 ans a été arrêté sur la 8e rue, à La Baie. Il dépassait plus du double la limite permise par la loi.
Après avoir été dénoncé par un citoyen alors qu'il sortait d'un bar de Chicoutimi, un individu de 51 ans a été intercepté sur le boulevard du Royaume, à 3h40, le 1er janvier. Ses taux d'alcoolémie se situaient à près du double de la limite permise.
À 4h24, dimanche matin un conducteur a heurté le poteau d'un feu de signalisation. La collision s'est produite à l'intersection du boulevard Saguenay et de la rue Racine Est.
Seul à bord, le passager de 34 ans a été transporté au centre hospitalier. Sur place, il a été contraint de subir un prélèvement sanguin.
Avec Isabelle Tremblay