Le conducteur de la petite voiture bleue qui a dévié de sa route pour percuter un autobus scolaire n’a eu aucune chance. Sa mort a été constatée sur place.
Le conducteur de la petite voiture bleue qui a dévié de sa route pour percuter un autobus scolaire n’a eu aucune chance. Sa mort a été constatée sur place.

Un jeune homme perd la vie à Alma dans une collision avec un bus scolaire

Un accident impliquant un autobus scolaire et un véhicule a fait un mort et des blessés lundi matin à Alma, entre Saint-Henri-de-Taillon et Saint-Cœur de Marie.

L’accident est survenu vers 7h35, sur l’avenue du Pont Nord. Le conducteur de la voiture qui circulait en direction nord a dévié de sa voie et percuté de plein fouet l’autobus scolaire qui circulait en direction sud. La mort de l’homme dans la vingtaine a été constatée sur place. 

«Une trentaine de jeunes prenaient place à bord de l’autobus. Ils ont tous été conduits au centre hospitalier pour évaluation. Par contre, la personne qui se trouvait dans l’autre véhicule impliqué a perdu la vie», affirme Stéphane Tremblay, porte-parole de la Sûreté du Québec.  

Plusieurs pompiers, ambulanciers et policiers ont été dépêchés sur place. «Les pinces de désincarcération ont été demandées sur place afin de sortir le conducteur qui était seul à bord de son véhicule», précise Stéphane Tremblay. 

La route a été fermée à la circulation jusqu'à midi afin que les enquêteurs puissent faire leur travail.  

La Commission scolaire du Lac-Saint-Jean a publié un communiqué en matinée confirmant que tous les élèves qui étaient à bord de l’autobus ont été amenés à l’hôpital d’Alma afin d’assurer une évaluation adéquate de chacun. La direction adjointe de l’école secondaire Jean-Gauthier ainsi que du personnel de la Commission scolaire sont également sur place. 

Un médecin de l’hôpital se rendra dans l’autobus où les jeunes ont été regroupés afin d’évaluer chacun d’eux. L’hôpital a ouvert un local au 6e étage où tous les élèves seront ensuite regroupés. Une équipe psychosociale a été mise sur pied afin de soutenir les élèves et leurs parents. L’hôpital demande aux parents de venir chercher leurs enfants. Des conseils seront donnés afin de soutenir les enfants. 

Les élèves qui se trouvaient dans l’autobus fréquentent quatre établissements scolaires de la commission scolaire, soit l’école Jean-Gauthier, l’école secondaire Camille-Lavoie, le Pavillon Wilbrod-Dufour et le Pavillon Damase-Boulanger.  

«Nous tenons à vous assurer que tout le support psychosocial nécessaire à l’accompagnement des élèves sera assuré pendant et après les événements», a affirmé la commission scolaire dans son communiqué.

Les élèves qui prenaient place à bord de l’autobus scolaire ont tous été évalués par un médecin de l’hôpital d’Alma.
Plusieurs ambulances ont été nécessaires afin de venir en aide aux blessés.

+

LES ÉLÈVES ÉBRANLÉS

(Annie-Claude Brisson) - La Commission scolaire du Lac-Saint-Jean continuera d’accompagner la trentaine de jeunes impliqués dans l’accident survenu entre un autobus scolaire et un véhicule, lundi matin, sur la route 169, entre Saint-Henri-de-Taillon et Saint-Coeur-de-Marie et qui a coûté la vie au conducteur du véhicule. Les élèves qui prenaient place dans l’autobus percuté s’en tirent avec peu de blessures au plan physique alors qu’un support psychosocial a été rapidement mis en place.

« Ils ont pour la plupart obtenu leur congé de l’hôpital. À midi, il ne restait qu’une jeune fille qui devait réaliser quelques examens supplémentaires. Elle était accompagnée de ses parents », a mentionné, lundi en fin de journée, la conseillère en communication à la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, Véronique Leclerc.

Celle-ci précise que les jeunes se portent bien au niveau physique. « Psychologiquement, il s’agit d’une situation qui ébranle. Les cellules psychosociales sont déjà déployées. La victime était un ancien de nos écoles », ajoute Mme Leclerc.

Le retour en classe des jeunes qui fréquentent l’école Jean-Gauthier, l’École secondaire Camille-Lavoie, le Pavillon Wilbrod-Dufour et le Pavillon Damasse-Boulanger sera suivi de près. La conseillère en communication explique que les services nécessaires seront déployés en fonction des besoins des jeunes et des écoles. 

Une agente d’information du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay–Lac-Saint-Jean a mentionné, lundi après-midi, que « tous les patients ont été reçus, évalués et pris en charge. Nos services psychosociaux demeurent en contact avec la Commission scolaire, selon les besoins ».

Les élèves qui prenaient place à bord de l’autobus scolaire ont tous été évalués par un médecin de l’hôpital d’Alma.
Plusieurs ambulances ont été nécessaires afin de venir en aide aux blessés.

Nombreux témoignages 

Plusieurs témoignages formulés par des amis et des membres de la famille étaient visibles sur la page Facebook de Dave Tremblay, lundi. Certains de ces messages rédigés par d’anciens coéquipiers de football et entraîneurs étaient accompagnés de photos rappelant des souvenirs avec le résidant de Saint-Henri-de-Taillon, qui a consacré plusieurs années au football, notamment avec les Lynx du Pavillon Wilrod-Dufour et avec les Jeannois du Collège d’Alma. Tristement, les messages en mémoire de Dave Tremblay suivaient de près les souhaits d’anniversaire puisqu’il avait célébré son 22e anniversaire, dimanche.

« Je viens d’apprendre quelque chose de terrible... Une personne que j’ai connue au football et au secondaire vient de partir... Tu étais une personne avec énormément de joie. Ton sourire était contagieux. Je suis triste pour toute la famille et ceux qui l’ont côtoyé au football. Repose en paix, Dave Tremblay. Je te laisse quelques photos du secondaire », a écrit Olivier Côté.

« Quel choc ce matin d’apprendre cette nouvelle ! Courage à vous, ses parents, et jamais, je vais oublier ce bon gars travailleur et dévoué pour les autres. Ton coach », a publié François Carrier.

« J’espère que là-haut, tu souriras jusqu’aux oreilles comme tu le faisais chaque fois pour n’importe quelle raison. J’espère que tu les feras rire aux larmes comme tu sais bien le faire. J’espère que là-haut, ils t’accueilleront aussi bien que tu l’as fait pour nous il y a trois ans déjà. S’il te plaît, fais un bon voyage, mon grand. Sois toujours aussi bienveillant et joyeux. Continue de partager ta joie. Tu étais le meilleur pour ça ! Tes colleux de la mort jusqu’à m’étouffer vont me manquer, vieux loup. Repose-toi bien, mon Jeannois, mon Lynx, mon ami », a écrit Hendrick Crépin.

Le conducteur de la petite voiture bleue qui a dévié de sa route pour percuter un autobus scolaire n’a eu aucune chance. Sa mort a été constatée sur place.