L'altercation s'est produite vers 16 h 20, jeudi, dans le grand abri vitré situé au centre du terminus d'autobus de la Société de transport de Saguenay.

Un jeune arrêté après une agression armée

Un jeune de 19 ans recherché depuis jeudi par les policiers a été arrêté dimanche en avant-midi en lien avec une agression armée survenue au terminus d'autobus de Chicoutimi. Lui et une complice ont tabassé à coups de pied une jeune femme sous les yeux des autres usagers, avant de sortir un couteau et de menacer de la tuer.
L'altercation s'est produite vers 16 h 20, jeudi, dans le grand abri vitré situé au centre du terminus d'autobus de la Société de transport de Saguenay. Deux jeunes femmes en sont venues aux coups après une altercation verbale et se sont retrouvées au sol.
L'ex-ami de coeur de l'une d'entre elles s'est ensuite interposé, aidé d'une autre jeune femme, a relaté le lieutenant de la Sécurité publique de Saguenay (SPS), Christian Michaud, lors d'un entretien téléphonique avec Le Quotidien.
« Ça va finir en meurtre ! »
L'une des deux jeunes femmes qui se trouvaient au sol a pu se relever et s'enfuir. Le jeune homme, aidé de sa complice, ont tabassé la victime qui était toujours par terre, en la ruant de coups de pied. Il a ensuite sorti un couteau en criant : « Ça va finir en meurtre ! », ont rapporté aux policiers les témoins qui ont assisté à la scène. Le lieutenant Michaud n'était cependant en mesure de dire si la victime qui a été menacée était son ex-amie de coeur.
Les agents de la SPS, qui ont un poste d'intervention à proximité du terminus, ont pu se rendre sur les lieux rapidement, mais le jeune homme a réussi à s'enfuir. Sa complice, née en 1999, a été arrêtée sur place. Elle devra faire face à des accusations de voies de fait. Elle a par la suite été remise en liberté sous promesse de comparaître. 
La victime, née en 1993, ne présentait pas de blessures ouvertes après avoir été tabassée, mais éprouvait des douleurs à la tête et aux côtes.
Nombreuses accusations
Le jeune homme de 19 ans, un individu connu des policiers, a pour sa part été arrêté dimanche en avant-midi, après avoir été reconnu sur la voie publique. Il a tenté de s'enfuir à nouveau, mais les agents ont été en mesure de l'intercepter.
Il devrait faire face à de nombreuses accusations, dont agression armée, menaces, bris de probation et bris de conditions. Il demeurera incarcéré jusqu'à sa comparution, prévue lundi, au Palais de justice de Chicoutimi.
La raison initiale de l'altercation entre les deux jeunes femmes n'est pas connue pour l'instant.