Laval Claveau était en cour, lundi.

Un début à huis clos

Le procès du médecin à la retraite, Laval Claveau, accusé de cinq chefs d’agression sexuelle contre quatre présumées victimes, s’est amorcé lundi matin au Palais de justice de Chicoutimi devant le juge Pierre Simard.

Quelques minutes après l’ouverture de l’audience, les avocats de la défense et de la Couronne, Me Ariane Bergeron-Saint-Onge et Me Nicole Ouellet, ont demandé le huis clos, forçant les journalistes présents à quitter la salle.

L’avant-midi a été consacré à un débat portant sur une requête déposée par la défense qui souhaite avoir accès aux dossiers médicaux des plaignantes. Le juge Simard a pris en délibéré la requête afin de rendre une décision dès 9 h 30 mardi matin.

Le docteur Claveau a été cité à procès le 31 mai dernier à la suite de son enquête préliminaire, frappée elle aussi d’une ordonnance de non-publication

Le médecin de famille à la retraite de 66 ans aurait embrassé les seins de ses patientes, entre 2009 et 2015, lors de consultations effectuées à la clinique de Rivière-du-Moulin.