Lawrence Gagne a dû patienter dans un corridor avant d’être amené en cellule en attendant de comparaître devant le tribunal.

Un chauffeur d’autobus agressé à Chicoutimi

Le Jonquiérois Lawrence Gagné a remercié à sa façon les deux chauffeurs d’autobus qui lui avaient permis de faire un bout de chemin dans un véhicule de la Société de transport du Saguenay (STS) gratuitement. Il s’est attaqué aux deux hommes en les frappant.

Gagné, un individu de 45 ans, a été arrêté par les policiers du Service de police de Saguenay (SPS) mercredi après s’en être pris aux deux employés de la STS.

Il a comparu jeudi après-midi devant le juge Michel Boudreault, de la Cour du Québec. Il fait face à des accusations de voies de fait et de bris de condition, soit de ne pas avoir gardé la paix.

Gagné, dont les intérêts sont représentés par Me Charles Cantin, s’est présenté à un arrêt d’autobus, mais en embarquant, il s’est aperçu qu’il n’avait pas sa passe mensuelle d’autobus.

Selon nos informations, le chauffeur lui a permis d’embarquer pour un petit bout, même s’il n’avait pas son document. Lorsque le conducteur a indiqué à Gagné qu’il devait débarquer, celui-ci n’a pas apprécié « se faire mettre dehors », comme il l’aurait dit.

Gagné s’en est pris au chauffeur et il l’aurait tabassé assez sérieusement. C’est alors qu’un second chauffeur a tenté de séparer les deux hommes et Gagné lui aurait asséné un coup de poing au visage. Le coup a été assez fort que le chauffeur a perdu la carte quelques instants.

Les policiers ont été appelés à se rendre sur les lieux rapidement et ont procédé à l’arrestation de l’individu, bien connu des milieux policiers.

Gagné possède de nombreux antécédents judiciaires. Il est en attente dans un dossier de vol qualifié survenu en septembre 2017 au dépanneur Kéno.

Son dossier a été reporté au vendredi 11 janvier.