Trois individus se sont introduits par effraction samedi matin dans une résidence de Chicoutimi. L’une des deux personnes qui se trouvaient dans le logement du sous-sol a subi des blessures mineures.

Trois suspects recherchés dans une invasion de domicile à Chicoutimi

Une personne a été blessée lors d’une invasion de domicile commise par trois individus cagoulés et armés samedi matin à Chicoutimi. Les policiers tentent toujours de retracer les suspects.

Trois individus dans la trentaine se sont introduits par effraction dans un logement situé au sous-sol d’une résidence de la rue Victor-Guimond, vers 7h15, afin de dévaliser l’endroit. 

Deux personnes, le locataire et sa copine, se trouvaient à l’intérieur du logement lors des événements. L’homme, qui a été «incommodé», selon les informations transmises par la lieutenante Sabrina Savard, du Service de police de Saguenay. Il a dû être transporté à l’hôpital pour y traiter des blessures mineures.

Sans pouvoir mentionner la nature des armes utilisées en raison de l’enquête en cours, la lieutenante Savard précise qu’il ne s’agissait pas d’armes à feu. Les trois individus se seraient enfuis à bord d’une petite voiture rouge.

Un périmètre de sécurité a été érigé autour de la résidence de la rue Victor-Guimond à Chicoutimi, où trois individus se sont introduits par effraction dans le logement du sous-sol.
Les enquêteurs du Service d’identité judiciaire étudiaient la scène de crime samedi midi.

Un périmètre de sécurité a été érigé samedi matin par plusieurs auto-patrouilles du Service de police de Saguenay autour de la résidence et de la cour, ainsi que dans une portion de la rue, à gauche du domicile. Lors du passage du Quotidien, plusieurs policiers se trouvaient à l’intérieur du logement, dont deux fenêtres étaient ouvertes à l’avant.

«Présentement, on est encore en train de faire des liens pour voir s’ils étaient connus [des services policiers], mais pour l’instant il ne semble pas y avoir de liens reliés à une dette quelconque, de drogue ou de quoi que ce soit», a indiqué en matinée la lieutenante Sabrina Savard.

En fin d’avant-midi, les techniciens en scène de crime débutaient l’étude de la scène. Les policiers ratissaient toujours le secteur afin de mettre la main sur les trois suspects.

Des voisins rencontrés sur place ont affirmé avoir entendu du bruit tôt samedi matin, alors qu’ils dormaient, sans avoir été témoins des événements.

Une résidante du secteur, qui a déjà elle-même été victime d’une invasion de domicile il y a quelques années, a pour sa part indiqué que le quartier est ciblé par les voleurs, notamment en raison de la présence d’un boisé situé à l’arrière des résidences, qui faciliterait la fuite des pilleurs.