Trois jeunes accusés pour vol de banque

Mathieu Cormier, Dany Bernatchez et Carolann Coll ont été accusés du vol qualifié perpétré à la Banque Nationale du secteur Mistassini, vendredi en fin de journée.
Les deux hommes de 20 ans et la femme de 18 ans, de Sept-Îles, ont comparu lundi matin au Palais de Justice de Roberval devant le juge Michel Boudreault.  Ils font face à des accusations de vol à main armée, d'utilisation d'une arme prohibée et de complot.
Ces trois individus n'en seraient pas à leurs premiers larcins, ils étaient recherchés pour une demi-douzaine de vols par infractions commis à Sept-Îles et dans la région de Québec. D'ailleurs, des mandats ont été lancés sur la Côte-Nord pour arrêter deux présumés complices.
Bernatchez n'en est pas à ses premières armes en matière de délits. Il a été condamné à 9 mois de prison en 2012 pour vol qualifié. Carolann Coll serait la petite amie de ce dernier.
L'escapade du trio à Dolbeau-Mistassini pourrait leur coûter cher, car la peine minimale pour un vol qualifié est de 5 ans et de 3 ans pour possession d'une arme prohibée. La procureure aux poursuites criminelles et pénales, Me Marianne Robert, s'est opposée à leur remise en liberté. Elle a d'ailleurs remis un avis à Dany Bernatchez lui indiquant qu'il était passible d'une peine minimale de 7 ans parce qu'il s'agit d'une récidive. « Aussi, nous avons demandé que son interdit de possession d'arme à feu soit décrété à vie au lieu de 10 ans dans de pareils cas. Comme il s'agit du principe d'aventure commune, les trois individus risquent de recevoir les mêmes peines», a-t-elle indiqué.
Vendredi, les deux hommes ont fait irruption à la succursale de la Banque Nationale de Mistassini menaçant les caissières d'un fusil de chasse tronçonné. Elles leur ont remis le montant des tiroirs-caisse qui ne dépassait pas 1000$ selon des sources. Le trio a été arrêté sur le boulevard Vézina à quelque pas du poste de la Sûreté du Québec.
Les accusés reviendront devant le tribunal mercredi.