Trois hommes intoxiqués à Laterrière

Trois hommes ont été intoxiqués au monoxyde de carbone mardi soir dans un garage à Laterrière. L’un d’entre eux a perdu connaissance, mais on ne craint pas pour sa vie.

« On aurait pu trouver trois morts, souligne la lieutenante de la Sécurité publique de Saguenay, Sabrina Savard. Les individus faisaient de la mécanique dans un garage qui était mal aéré. Un homme est tombé au sol et les autres ont eu le temps d’appeler les services d’urgence. Il est important de toujours laisser une petite ouverture quand on laisse un moteur tourner dans un garage. »

Les trois amis auraient travaillé pendant environ une heure dans le garage, le moteur du véhicule allumé et les portes et fenêtres fermées. Ils ont tous les trois été transportés à l’hôpital.

« Chaque année, le monoxyde de carbone, aussi appelé CO, est responsable de plusieurs intoxications au Québec, peut-on lire sur le Portail santé mieux-être du gouvernement du Québec. C’est un gaz toxique qui ne se voit pas et ne se sent pas. Il n’irrite pas les yeux ni les voies respiratoires. Respirer du monoxyde de carbone peut être très dangereux pour la santé et même entraîner la mort. Le monoxyde de carbone se dégage lorsque des appareils et des véhicules brûlent un combustible comme le propane, le bois, le mazout, etc. Seul un avertisseur de monoxyde de carbone peut détecter la présence de ce gaz et la signaler. »

Mardi matin, au centre-ville de Québec, une fuite de monoxyde de carbone a forcé l’évacuation d’une centaine de locataires d’un immeuble à logements. On ne dénote aucun blessé.