Tentative de meurtre au Magic: l'accusé sous examen

Présumé agresseur au couteau du bar Le Magic Night de Chicoutimi, Christopher Germain a été envoyé à l’hôpital pour y subir un examen psychiatrique afin de déterminer sa responsabilité criminelle.

L’individu de 24 ans a effectué un bref passage, mardi, au Palais de justice de Chicoutimi, le temps que son avocat, Me Luc Tourangeau, et le procureur de la Couronne, Me Sébastien Vallée, discutent des modalités à suivre pour cette nouvelle procédure. Le juge Pierre Simard, de la Cour du Québec, a autorisé les services correctionnels à diriger l’accusé vers l’hôpital.

Le soir du 2 février, Germain se trouve au Magic Night, sur la rue Racine. La soirée allait bon train quand, tout à coup, Germain aurait sorti un couteau pour en asséner un coup à sa victime. Les clients ont été priés de quitter l’établissement, car les policiers du Service de police de Saguenay (SPS) devaient faire leur travail.

La grande majorité des clients du bar ne semblait pas au courant de ce qui se passait, sauf ceux qui ont eu le temps d’apercevoir du sang sur le sol.

Quant à l’accusé, il avait pris la poudre d’escampette, mais il a été rapidement identifié. Les patrouilleurs du SPS ont été en mesure de procéder à son arrestation dans les minutes qui ont suivi l’altercation.

Il a été accusé de tentative de meurtre et de deux bris de condition.

Déjà, au moment de la comparution, Me Tourangeau disait vouloir discuter avec son client afin de s’assurer qu’il comprenait ce qui se passait.

Mardi, Me Tourangeau a demandé à ce que son client puisse être évalué sur sa responsabilité criminelle. Germain se retrouvera à l’hôpital de Chicoutimi pour une période maximale de 30 jours, afin qu’un psychiatre puisse analyser la situation et en faire part au tribunal.