Le criminaliste Charles Cantin

Six mois pour une soirée chips et salsa

Le Chicoutimien Kevin Duperré reçoit une sentence de six mois de détention en société pour avoir ravagé une partie d'un champ de maïs, dérobé la cargaison d'un camion de croustilles et avoir fracassé les vitres de voitures en y lançant des pots de sauce salsa. Tout ça uniquement pour avoir du plaisir.
Le jeune homme de 23 ans était de retour devant le juge Pierre Lortie, mercredi matin, au Palais de justice de Chicoutimi. Me Nicole Ouellet, de la Couronne, et Me Charles Cantin, en défense, ont soumis une suggestion commune au magistrat.
Il avait plaidé coupable en mars à deux accusations de méfaits, deux autres de vol, deux bris de condition et une introduction par effraction.
En août 2015, Duperré et Christopher Ratté (six mois en prison) circulent dans une voiture Mustang. Le premier arrêt s'effectue à l'entrepôt Frito Lay. Ils y dérobent pour 900 $ de croustilles et causent 200 $ de dommages. 
Après avoir quitté les lieux, le duo s'amuse en lançant des pots de salsa sur des voitures stationnées. Les dommages s'élèvent à au moins 1200 $.
Et pour terminer leur soirée en beauté, ils se rendent dans un champ de maïs de Laterrière et ravagent une partie de la plantation.
Le propriétaire de la terre a entendu le bruit et a communiqué avec les policiers. Lorsqu'ils ont pu mettre la main au collet des malfaiteurs, ceux-ci nettoyaient leur véhicule tout en tentant d'expliquer qu'ils étaient allés se promener dans un champ de boue. La version n'a pas été crue. Tout comme leur tentative de dire qu'ils n'avaient rien à voir avec les vols et les méfaits sur des véhicules, même si leurs vêtements étaient tachés de sauce salsa. « Si mon client a obtenu six mois en société, c'est que le rapport présentenciel laisse entrevoir de l'espoir. On dit qu'il peut travailler et étudier, mais qu'en raison de son TDAH, il a de la difficulté à mettre ses projets de l'avant », a soutenu Me Cantin.