Tommy Cloutier

Séquestration: deux coaccusés en thérapie

Coaccusés dans une affaire d’enlèvement et de séquestration qui serait liée au règlement d’une dette de drogue, Tommy Cloutier et Tommy Bouchard sont partis en thérapie pour régler leur problème de dépendance. Ils reviendront en cour au terme de leur thérapie fermée de trois mois, le 16 novembre.

Les deux Tommy font face à plusieurs chefs d’accusation, dont enlèvement avec intention de séquestrer ou d’emprisonner contre son gré une personne, ainsi que séquestration et menace de causer la mort ou des lésions corporelles. Ils auraient aussi tenté de forcer la victime à payer une somme d’argent par des menaces ou de la violence.

Tommy Bouchard

Tommy Cloutier, âgé de 28 ans, est également accusé d’avoir eu en sa possession de l’argent criminellement obtenu, directement ou indirectement, et ce, en toute connaissance de cause. On lui reproche aussi d’avoir possédé des drogues, dont du cannabis, pour en faire la vente.

Son présumé complice, Tommy Bouchard, 20 ans, avait été arrêté juste avant l’audience de Cloutier, lui qui était venu au palais de justice pour collaborer avec les enquêteurs. Il aurait aussi commis des infractions reliées à la Loi réglementant certaines drogues et autres substances.

Les deux hommes, qui étaient jusqu’ici détenus à Roberval, ont donc pris le chemin de deux centres de thérapie différents, l’un en Beauce et l’autre dans le Centre-du-Québec. S’ils ne respectent pas les conditions de leur programme, ils devront retourner derrière les barreaux.