Après des peines de 60 et de 71 mois en 2007 et en 2011, Denis Perron vient de recevoir une peine de 84 mois de détention.

Sept ans derrière les barreaux

Le multirécidiviste en matière de drogue et de recel Denis Perron a écopé de sept ans de détention après avoir plaidé coupable à de multiples chefs d’accusation. Il s’agit d’une troisième condamnation pour le sexagénaire de Saint-Ambroise , qui avait écopé de peines de 60 mois en 2007 et de 71 mois en 2011.

Le 4 octobre 2018, Perron avait refusé d’immobiliser son véhicule lorsque des policiers de la Sûreté du Québec ont tenté de l’intercepter pour une omission d’arrêt obligatoire. Une poursuite s’en était suivie, et Perron avait tenté de se débarrasser de stupéfiants en les lançant par la fenêtre de son véhicule. Les stupéfiants ont ensuite été récupérés par un témoin, qui les a remis aux autorités.

Après son arrestation, plus de 11 000 $ ont été retrouvés dans son véhicule, en plus des 60 grammes de cocaïne qu’il avait lancés par la fenêtre.

Le juge Pierre Lortie, de la Cour du Québec, qui le condamnait pour une seconde fois, après la décision de 2011, avait un message bien clair pour Denis Perron. « Vous avez quel âge, M. Perron ? ...61 ans ? C’est bientôt l’âge de la retraite. Il serait temps de vous réorienter. »