L'homme a été transporté à l'hôpital de Chicoutimi via l'hélicoptère d'Airmedic depuis la zec Lac-de-la-Boîteuse.

Secouru par hélicoptère

Un homme dans la soixantaine, qui était dans un état critique, a été héliporté par Airmedic à l'hôpital de Chicoutimi, mercredi, après avoir subi un grave malaise alors qu'il se trouvait au lac de la Truite, tout juste au sud du territoire de la zec Lac-de-la-Boîteuse.
Il n'a pas été possible d'en savoir plus sur l'état de santé du patient après son admission à l'hôpital, le service des communications du Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean ne donnant jamais d'information spécifique sur un patient. L'origine du sexagénaire n'a pas non plus été communiquée.
« Un homme a subi un malaise grave au moment où il s'apprêtait à prendre place dans sa chaloupe. Sa condition médicale est vite devenue critique. Des manoeuvres de réanimation ont été entreprises par des témoins sur place. Les ambulanciers, les pompiers et la Sûreté du Québec ont été appelés en renfort. Devant la gravité de la situation, qui comportait un enjeu d'évacuation et de prise en charge urgentes, la SQ a demandé, à la demande des personnes sur place, l'intervention d'Airmedic », a déclaré par courriel Brigitte Roussy, spécialiste en relations publiques pour Airmedic, une entreprise privée de transport ambulancier par hélicoptère.
« On a eu un appel à 10 h 26. On les a mis en contact avec Airmedic. Mais on a envoyé du monde pareil en VTT. Airmedic a été capable de faire l'extraction », a déclaré pour sa part le porte-parole régional de la Sûreté du Québec, Jean Tremblay.
Le lac de la Truite est situé à environ une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Saguenay.
La centrale d'urgence d'Airmedic a déployé son équipe du Saguenay composée d'un technicien paramédical et d'une infirmière à bord de l'hélicoptère Augusta.
« À l'arrivée de l'équipe d'Airmedic sur place, l'infirmière a tout de suite pris en charge et prodigué des soins rapides au patient. Pendant ce temps, la centrale d'urgence d'Airmedic, les pompiers, les ambulanciers et la SQ ont coordonné l'arrivée du patient au centre hospitalier de Chicoutimi (Centre de traumatologie), l'endroit le plus approprié à la condition du patient. À l'arrivée de l'équipe d'Airmedic au centre hospitalier, l'équipe de traumatologie était déployée », a poursuivi la relationniste.