Route 175: un coroner demande plus de sécurité

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) devrait prendre des mesures additionnelles pour diminuer les risques de collision avec des orignaux dans la Réserve faunique des Laurentides. C'est ce qu'a recommandé le coroner Martin Clavet dans un rapport déposé le 3 février 2016.
Selon ses recommandations, le MTQ devrait mettre « en place des mesures d'atténuation des accidents routiers avec la grande faune ». Le rapport du coroner portait sur le décès d'Hélène Leblanc, 53 ans, et Gilles Lessard, 58 ans, de Donnacona, survenu le 8 août 2015 au kilomètre 112 de la route 175 dans la Réserve faunique des Laurentides. Les deux personnes prenaient place à bord d'une Corvette qui circulait en direction de Québec. Les deux adeptes étaient membres d'un club d'amateurs de ce type de voiture.
Le coroner recommande également que le MTQ « développe sans tarder une stratégie adaptée à l'évolution de la dynamique territoriale (biologique et physique), afin d'identifier les secteurs où il existe un risque élevé de collision impliquant la grande faune le long de cette route. » Martin Clavet propose également au MTQ d'adopter « une vision globale et une approche proactive de suivi sur plusieurs années tenant compte de l'évolution de la dynamique territoriale afin de corriger les problématiques avant qu'elles ne prennent de l'ampleur et n'entraînent un risque élevé de collision impliquant la grande faune le long de cette route. »
Rappelons que trois secteurs de la 175 - soit aux kilomètres 73 à 110, 127 à 128 et 190 à 214 - comportent des clôtures d'une hauteur de 2,4 mètres de chaque côté de la chaussée.