Rassemblements: trois jeunes font fi des avertissements

Myriam Arsenault
Myriam Arsenault
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Les agents du Service de police de Saguenay ont mis fin à un autre rassemblement, samedi soir à Chicoutimi. Trois jeunes adultes dans la vingtaine, qui avaient déjà été avertis par les autorités, ont reçu un constat d’infraction pour avoir tenu un rassemblement et devront tous payer la lourde facture de 1546 $.

Ce n’était pas la première fois que les policiers se rendaient à la résidence de la rue Émile Nelligan à Chicoutimi. Des avertissements avaient été émis précédemment par les autorités. Malgré cela, les jeunes s’étaient tout de même réunis, samedi soir. Les policiers sont donc débarqués à la résidence vers 22 h.

C’est une dénonciation du public qui a informé les autorités du rassemblement. 

Nombre important de dénonciations du public

Les dénonciations du public sont encore plus nombreuses, dimanche, avec la célébration de Pâques. « Puisque c’est Pâques, nous recevons beaucoup d’appels. Plusieurs personnes vont porter du chocolat à leurs proches, donc nous avons beaucoup d’appels de dénonciation. Nous vérifions le tout et pour l’instant tout se déroule bien », a indiqué le lieutenant du Service de police de Saguenay Dominic Lemieux, dans un entretien téléphonique avec Le Quotidien. 

Il rappelait que, si les gens ne se rassemblaient pas, qu’ils ne faisaient que porter des cadeaux à leurs proches tout en restant à deux mètres de distance, il n’y avait pas de problème. 

Le lieutenant mentionnait également qu’il y avait environ 30 à 40 dénonciations du public en moyenne par jour.