Quatre personnes arrêtées pour une agression armée

Quatre personnes ont été arrêtées en lien avec une agression armée qui a fait un blessé léger lors d’une introduction par effraction, qui s’est produite dans la nuit de samedi à dimanche, à Roberval.

Un homme de 46 ans a été conduit à l’hôpital après les événements qui sont survenus vers 4 h du matin, dans une résidence de la rue Léger. La victime, qui s’en tire avec des blessures légères, avait obtenu son congé de l’hôpital dimanche dans la journée, a précisé Hélène Nepton, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Cinq suspects, trois hommes et deux femmes, ont été arrêtés dans la municipalité, vers 10 h. Des photos de l’arrestation de trois suspects circulaient d’ailleurs sur les réseaux sociaux, dimanche, l’opération ayant attiré l’attention sur la rue Boivin.

L’un des hommes arrêtés a ensuite été libéré, puisqu’il n’avait finalement pas de lien avec les crimes commis.

Les quatre autres personnes devront faire face à des chefs d’accusation d’introduction par effraction, d’agression armée, d’usage négligent d’une arme à feu et de complot.

Un homme et une femme ont été libérés sous promesse de comparaître. Le dernier suspect, un Almatois, demeure pour sa part détenu, jusqu’à sa comparution prévue lundi au palais de justice de Roberval.

Il n’a pas été possible d’obtenir plus de détails sur les circonstances de l’agression armée. Les éléments de preuve seront dévoilés en cour.