Présumée fraudeuse citée à procès

La Chicoutimienne Maryse Tremblay a été citée à procès pour avoir présumément fraudé son employeur d’une somme de 47 450 $ entre 2005 et 2017. Elle n’est plus à l’emploi de l’entreprise.

La femme d’une quarantaine d’années s’est présentée devant le juge Michel Boudreault, de la Cour du Québec.

Son avocat, Me Luc Tourangeau, devait tenir l’enquête préliminaire, mais il a fait savoir au tribunal qu’il renonçait à cette étape des procédures judiciaires. L’accusée a été citée à procès sur un chef d’accusation, soit d’avoir commis une fraude de plus de 5000 $.

Me Jean-Sébastien Lebel, du bureau du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), a mentionné que la fraude avait été commise à l’encontre de Ferblanterie Exp Air de Chicoutimi, là où la dame a œuvré de 2005 à 2017, moment où la fraude a été mise à jour.

Selon les informations disponibles, Maryse Tremblay s’occupait de la gestion de l’entreprise et aurait profité de son poste pour déplacer des sommes d’argent d’un compte à l’autre de l’entreprise et faisait en sorte de se donner des avantages pécuniaires de cette façon.

Le dossier a été replacé au 10 mai afin de permettre aux deux procureurs au dossier de discuter et de faire le tour de cette affaire.