Sous la force de l’impact, le véhicule de la victime a été sectionné en deux.

Poursuite policière mortelle à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix: le BEI soumet son rapport

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) a soumis son rapport au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) en lien avec la poursuite policière mortelle survenue le 17 mai 2018, à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix.

Le DPCP prendra les prochains mois pour analyser le rapport du BEI et déterminera s’il y a lieu de porter des accusations contre la policière impliquée.

Le 17 mai 2018, une policière de la Sûreté du Québec a capté, par cinémomètre, un véhicule circulant à 123 km/h sur la route 170, près du rang Sainte-Anne de la localité jeannoise.

Rapidement, la patrouilleuse a actionné les gyrophares dans le but d’arrêter le conducteur automobile, Daniel Gagnon, qui arrivait en sens inverse du véhicule de patrouille.

Durant cette course, le jeune homme de 21 ans a dépassé quelques automobiles et il aura fallu un certain temps pour que la policière puisse apercevoir la voiture du conducteur almatois.

« La policière a dû laisser passer un camion et une voiture avant de pouvoir faire demi-tour. Elle a fait le dépassement des deux véhicules et a aperçu celui du contrevenant. Il se trouvait à environ un demi-kilomètre devant elle », écrit-on dans le communiqué aux médias.

« Le chauffeur a effectué des manœuvres de dépassement d’une série de voitures. La policière arrive derrière ces véhicules, actionne sirène et gyrophares et les dépasse. Malgré les dépassements, elle ne revoit pas le véhicule contrevenant », ajoute-t-on.

Ce n’est qu’à la sortie d’une courbe que la patrouilleuse aperçoit, sur la chaussée, deux véhicules gravement accidentés. Le véhicule du suspect s’y trouvait. Il était coupé en deux.

Un troisième véhicule, une camionnette, a été aperçu à plusieurs mètres de distance. Il se trouvait dans un marais où l’eau montait jusqu’aux fenêtres. Avec l’aide d’un citoyen, la policière a pu porter secours à l’occupant qui essayait de sortir.

Au final, Daniel Gagnon est décédé quelques minutes après l’impact. Dans l’autre véhicule impliqué dans la collision, une personne a été admise aux soins intensifs et a eu plusieurs côtes cassées. Deux touristes en provenance de l’Espagne ont été blessés légèrement.

À la suite d’un accident causant des blessures ou la mort d’une personne, autre qu’un policier, le Bureau des enquêtes indépendantes est automatiquement mandaté pour faire la lumière sur ces événements.