Plusieurs voitures impliquées dans un accident sur le boulevard Talbot

Une mauvaise manœuvre a causé un important accident, samedi après-midi, à l’intersection du boulevard Talbot et de la rue des Champs-Élysées. Un conducteur, qui aurait pris un virage trop large, a fait dévier deux voitures de leur voie, dont une qui a percuté un lampadaire. Le poteau est tombé sur une autre voiture, qui circulait sur la voie inverse.

Au total, ils sont cinq véhicules à avoir été impliqués dans l’accident, puisque deux autres voitures ont subi des dommages liés aux débris. «Il n’y a eu aucun blessé. Une occupante de l’une des voitures a été emmenée à l’hôpital par précaution, puisqu’elle était enceinte et en état de choc», a ajouté le lieutenant Christian Michaud, du service de police de Saguenay, dans un entretien avec Le Quotidien.

Hélène Lavoie, qui était au volant de la voiture sur laquelle le lampadaire est tombé, a raconté que la mauvaise manœuvre du premier conducteur avait causé un effet domino. Tout aurait commencé lorsqu'un premier conducteur a tourné à droite, en partant de la rue des Champs-Élysées, pour se rendre sur le boulevard Talbot. Dans son virage, il aurait coupé une automobile qui roulait sur la voie du centre. Ce dernier aurait, pour l’éviter, dévié de sa trajectoire en changeant de voie. C'est ce qui a poussé un troisième véhicule, dans la voie la plus à gauche, à monter sur le terre-plein pour l'éviter à son tour. 

C’est à ce moment qu’il a frappé un lampadaire, qui a tombé sur une voiture qui circulait sur la voie inverse du boulevard Talbot. Une autre, devant l’accidenté, a reçu des débris du lampadaire et a subi des dommages. Une cinquième voiture aurait subi des dégâts collatéraux. 

Mme Lavoie n’a pas été blessée dans l’accident, mais a bien sûr vécu beaucoup de peur.  Elle a raconté : «Nous n’allions pas vite, nous attendions notre lumière. Nous avons eu le temps de voir le lampadaire tomber vers nous et je me suis penchée vers mon mari pour me protéger.» Elle n’avait rien du tout, mais sa voiture était, quant à elle, dans un piètre état.

Cinq véhicules ont subi des dommages dans un accident sur le boulevard Talbot, samedi après-midi.

Le premier conducteur manque à l'appel

Ce que la conductrice trouve choquant dans cette histoire, c’est que le premier conducteur n'a pas arrêté. Il est le seul véhicule à n’avoir touché personne et selon le lieutenant, a peut-être simplement continué son chemin. Il n’y a pas de mandat d’arrestation contre lui, puisqu’il n’a pas effectué de manœuvre dangereuse, mais pourrait avoir une infraction routière.

Les seules informations que détient le service de police sont que la personne était au volant d’une petite voiture grise. «Nous aimerions que les personnes qui ont été témoins de l’accident contactent le service de police. Nous aimerions retracer le premier conducteur», a indiqué le lieutenant Michaud.