Nelson Deschênes travaillait comme facilitateur au Rainforest Healing Center. Il accompagnait les clients pendant leur consommation d’ayahuasca.

Pérou : un Québécois se suicide dans un centre consacré à l’ayahuasca

Nelson Deschênes aimait l’ayahuasca, cette boisson purgative servie par des chamans, au point de travailler comme « facilitateur » dans une retraite en pleine jungle, au Pérou. Mais sous l’effet du puissant hallucinogène, le Québécois s’est infligé des blessures mortelles le printemps dernier, affirme le quotidien péruvien Pro & Contra.

Originaire de Chicoutimi, Nelson Deschênes travaillait depuis janvier au centre de retraite Rainforest Healing Center, près d’Iquitos, dans la forêt amazonienne. Ce centre organise des rituels où les clients consomment cette drogue, une substance supposément curative qui existe depuis des siècles en Amazonie, mais qui est illégale au Canada (voir encadré).