Pelletier arrêté une 8e fois pour facultés affaiblies

Le Chicoutimien Michel Pelletier a mal choisi son moment pour effectuer une sortie de route, car les policiers de la Sûreté du Québec ont rapidement noté que l'homme était en état d'ébriété. Il s'agit de sa huitième arrestation pour l'alcool au volant.
L'individu de 59 ans, qui serait originaire de Dolbeau-Mistassini, se trouvait à Saint-Honoré mardi soir, quelques minutes avant minuit. 
Rendu au coin du chemin des Ruisseaux et du boulevard Martel, le conducteur automobile s'est retrouvé en dehors de la route.
« Au lieu d'appeler les secours, l'individu a plutôt contacté directement le remorqueur. Celui-ci a trouvé la situation louche et il a pris la décision de communiquer avec les policiers afin qu'ils l'accompagnent sur les lieux », a indiqué Jean Tremblay, porte-parole de la Sûreté du Québec.
Mis en état d'arrestation, Pelletier a été amené au poste de la SQ et a ensuite passé les tests de détection d'alcool dans le sang. Le multirécidiviste de l'alcool au volant aurait soufflé un taux de .134.
Pelletier a communiqué avec Me Gitane Smith, de l'Aide juridique. 
L'accusé a comparu mercredi matin devant le juge Pierre Lortie, de la Cour du Québec.
En détention
Me Michael Bourget, du bureau du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), s'est opposé à la remise en liberté de l'homme de 59 ans.
Le séjour derrière les barreaux pourrait s'allonger pour Pelletier, lui qui a déjà fait 22 mois de prison pour conduite avec les facultés affaiblies.
« Nous allons tenter de tenir l'enquête de remise en liberté vendredi (29 septembre) », a indiqué Me Smith.
Pour revenir à l'accident routier, Pelletier n'a pas été blessé. Il était seul à bord de son véhicule. Par contre, le véhicule serait une perte totale.