Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Opération RAPPEL: 43 constats émis par le SPS lors du long congé pascal

Marc-Antoine Côté
Marc-Antoine Côté
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
L’opération RAPPEL, tenue par le Service de police de Saguenay dans le cadre de la longue fin de semaine de Pâques, aura amené les patrouilleurs à décerner quelque 43 constats d’infraction en cinq jours. La plupart concernaient des rassemblements dans des résidences privées.

C’était une fin de semaine passablement occupée, note le porte-parole du SPS, Bruno Cormier. Du jeudi 1er avril (19h) jusqu’au lundi 5 avril, les autorités ont reçu 70 appels de dénonciation pour des rassemblements illégaux.

Du nombre, 34 se sont avérés fondés. Les policiers ont également émis 9 billets d’infraction pour le non-respect du couvre-feu et ont servi deux avertissements.

Le porte-parole du SPS, Bruno Cormier.

« C’est une grosse fin de semaine. On le voit par le nombre de dénonciations, 70 appels, c’est beaucoup. Les gens constataient des choses, entendaient des choses et nous appelaient », souligne Bruno Cormier.

Davantage d’effectifs policiers avaient été déployés sur le territoire de Saguenay pour cette opération spéciale. Trois barrages routiers ont été effectués, en plus de 40 visites dans des lieux publics tels que restaurants, centres commerciaux et parcs.

L’opération d’envergure provinciale visait à assurer le respect des mesures mises en place par la Santé publique pour limiter la propagation de la COVID-19. La surveillance visait particulièrement la distanciation, le couvre-feu, l’achalandage dans les lieux publics et les rassemblements.