La mère d'Yves Martin, Lucette, serre ici son autre fils, quelques minutes après le verdict.

«On va continuer de l'aimer», a confié la mère d'Yves Martin

Malgré la douleur, les proches d'Yves Martin respectent le verdict de culpabilité prononcé par le président du jury. «Le sort est jeté. On a vécu un dur moment», a prononcé Lucette Laroche, la mère de l'accusé, quelques minutes après que son fils ait connu son sort.
Mme Laroche s'est adressée aux médias au nom de l'entourage d'Yves Martin, accompagnée par l'avocat de la défense Me Jean-Marc Fradette. La gorge serrée par l'émotion, Lucette Laroche s'est tout de même montrée sereine et forte. Elle a même tenu des propos à l'endroit des familles des victimes.
«Pour nous, ç'a été difficile. Ce n'est pas facile. C'est sûr que pour les familles des victimes, pour les parents des victimes, ç'a été difficile aussi», a-t-elle affirmé, avec dignité.
«Le plus difficile a été d'attendre, a-t-elle repris, tout de même soulagée. On aurait aimé mieux que ça soit plus vite. Mais ça s'est déroulé de la bonne façon. C'est comme ça et c'est fait. On est rendu là. On respecte la décision.»
Les prochains mots que Lucette Laroche entend dire à son fils sont un senti «Je t'aime», a-t-elle confié. «On va continuer d'aider Yves, de le supporter. Il va rester avec nous et on va toujours continuer de l'aimer.»
Lorsque le verdict a été prononcé, les proches d'Yves Martin se tenaient fermement les mains, les doigts entrecroisés. Autant la soeur que la mère de l'accusé sont demeurées fortes. Seules quelques larmes ont coulé sur leur visage, alors qu'elles observaient la mine basse du chauffard. Le père d'Yves Martin est resté à l'écart et a rapidement quitté les lieux après le verdict de culpabilité.