Les policiers de Saguenay ont organisé un barrage dans le cadre de l'opération VACCIN.

Nuit occupée pour les policiers de Saguenay

Les policiers de Saguenay ont été tenaces envers les potentiels conducteurs aux capacités affaiblies par l’alcool, dans la nuit de samedi à dimanche, en tenant un barrage routier et en arrêtant quatre hommes qui dépassaient la limite légale.

«On a eu une nuit assez occupée», a résumé le lieutenant responsable Dominic Lemieux dans le compte-rendu vocal destiné aux médias.

Deux hommes de 37 ans ont été arrêtés à Chicoutimi. Le premier a été dénoncé par un citoyen et trouvé par les patrouilleurs au coin des rues Roussel et Tadoussac. Son résultat à l’ivressomètre était plus du double du taux légal de 80 mg d’alcool par 100 ml de sang. Le deuxième a été intercepté sur la rue Racine Est et dépassait également la limite permise.

Plus tard à La Baie, les agents ont arrêté un homme de 69 ans pour la même raison. Après un accident sur la rue Colbert à Jonquière, les policiers se sont aperçus que le jeune conducteur de 18 ans avait les capacités affaiblies par l’alcool.

Tous les quatre ont été libérés et devront comparaître au tribunal dans les prochaines semaines.

Contrôle routier

Jusqu’en janvier, les services de police de toute la province intensifient leurs activités contre l’alcool au volant dans le cadre de l’opération VACCIN. C’est pourquoi la Sécurité publique de Saguenay a organisé un barrage routier samedi soir, de 21h à 2h du matin, à l’angle de la rue Stanley et du boulevard du Royaume à Jonquière. Quelque 325 véhicules ont été vérifiés et trois constats d’infraction ont été remis, dont deux pour des permis de conduire expirés. Un jeune homme qui est assujetti à la règle de la tolérance zéro alcool a vu son permis être suspendu sur le champ. 

«Il y a aussi eu 11 avertissements pour des bris mécaniques», conclut le lieutenant Lemieux.