Les vêtements de Denise-Monique Harvey se seraient enflammés. L’immeuble n’a subi aucun dommage.

Morte brûlée dans son appartement

L’identité de la septuagénaire qui a connu une fin atroce dimanche soir dans un appartement de Jonquière a été dévoilée. Il s’agit de Denise-Monique Harvey. La femme de 78 ans est morte après que ses vêtements se soient enflammés, probablement après un contact avec un article de fumeur.

Un passant ayant vu de la fumée s’échapper par une porte-fenêtre du logement situé au 3928 rue de Poitiers a alerté les pompiers vers 19 h 30. Une fois sur place, les secours ont trouvé la dame inerte sur le sol, près du comptoir de la cuisine. 

« La dame a réussi à se lever et à se rendre à l’évier de la cuisine, mais elle n’a pu éteindre les flammes. Elle est morte brutalement, confirme Éric Lemay, chef aux opérations du service des incendies de Saguenay. Il n’y avait aucun dommage dans l’appartement. Seuls les vêtements de la victime se sont enflammés. Il n’y avait aucune fumée ailleurs dans l’appartement. »

L’immeuble à six logements a été évacué. 

Un coroner de Montréal a été chargé du dossier. La Sécurité publique de Saguenay a protégé la scène une bonne partie de la nuit.