Mardi soir, trois hommes ont été intoxiqués dans le garage adjacent au 6036, rue Canola, à Laterrière.

Monoxyde de carbone: le propriétaire lance une mise en garde

Pierre-Luc Savard lance une mise en garde sur les intoxications au monoxyde de carbone. Mardi soir, lui et deux de ses amis ont été intoxiqués dans le garage adjacent à son domicile de la rue Canola, à Laterrière.

« Nous ne sommes pas trois idiots qui travaillaient sur le moteur d’un véhicule allumé avec les portes et fenêtres fermées », a précisé M. Savard. 

Selon ses dires, les trois amis effectuaient des réparations sur l’automobile depuis une heure. Toutefois, le moteur ne fonctionnait pas. De plus, la porte et les fenêtres du garage étaient ouvertes. Par la suite, les individus ont réalisé des essais sur le moteur. Après plus de cinq minutes, l’un d’entre eux a commencé à avoir des étourdissements, puis a perdu connaissance. Ils ont immédiatement contacté les services d’urgence. La victime a dû être transférée à l’Hôtel-Dieu de Lévis pour recevoir des soins spécialisés, mais on ne craint pas pour sa vie. Les deux autres individus présents ont été conduits à l’hôpital de Chicoutimi, mais à titre préventif seulement. 

Le propriétaire croit fortement que le froid extrême en vigueur est un facteur majeur de l’accident. « L’air circule toujours moins bien quand la température est basse. Cela fait cinq ans que je suis propriétaire et je n’ai jamais eu ce genre de problème dans mon garage », a précisé Pierre-Luc Savard.

Mise en garde

« Après cet incident, je tiens à partager mon expérience avec tout le monde. On doit faire attention, les intoxications au monoxyde de carbone arrivent plus vite que l’on pense. Je viens d’en être témoin », a déclaré Pierre-Luc Savard lors d’une entrevue. 

« Chaque année, le monoxyde de carbone, aussi appelé CO, est responsable de plusieurs intoxications au Québec, peut-on lire sur le Portail santé mieux-être du gouvernement du Québec. C’est un gaz toxique qui ne se voit pas et ne se sent pas. Il n’irrite pas les yeux ni les voies respiratoires. Respirer du monoxyde de carbone peut être très dangereux pour la santé et même entraîner la mort. Le monoxyde de carbone se dégage lorsque des appareils et des véhicules brûlent un combustible comme le propane, le bois, le mazout, etc. Seul un avertisseur de monoxyde de carbone peut détecter la présence de ce gaz et la signaler. »