Le 1er février 2019, une jeune femme de 22 ans a perdu la vie à la suite d’une violente collision survenue sur la route 169 dans la Réserve faunique des Laurentides.

Moins de collisions mortelles au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Le nombre de collisions mortelles répertoriées par la Sûreté du Québec (SQ) sur le territoire du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord a chuté de 44 % de 2018 à 2019.

Très peu de données sont disponibles quant au bilan routier régional de la SQ de la dernière année. L’unique donnée disponible concerne le nombre de collisions mortelles survenues sur le territoire, qui inclut la Côte-Nord. En 2018, 27 collisions mortelles ont été répertoriées. En 2019, la SQ en dénombrait 15.

« C’est une baisse de 44 % », souligne Hugues Beaulieu, porte-parole de la Sûreté du Québec. Le nombre de morts ne peut toutefois être déterminé, puisque les données n’indiquent pas si certains événements ont fait plus d’une victime.

Dans l’ensemble de la province, la Sûreté du Québec a présenté son meilleur bilan routier de la décennie cette semaine. Le nombre de collisions mortelles survenues sur le territoire de la SQ est passé de 237 en 2018 à 216 en 2019. Le nombre de morts a lui aussi chuté, passant de 252 en 2018 à 232 en 2019.

La Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) n’a pas encore dévoilé ses données quant au nombre de décès sur les routes en 2019. Les données des dernières années tendent toutefois à démontrer une certaine amélioration du bilan dans la région.

En 2007, 31 personnes avaient perdu la vie sur les routes du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Entre 2013 et 2017, le nombre de morts se situe entre 13 et 16 par année, pour atteindre 20 en 2018.