Michael Dallaire cité à procès

Le Jonquiérois Michael Dallaire a été cité à procès pour possession d’une arme à feu chargée à bloc et de possession dans le but de faire le trafic de stupéfiants. Mais avant de déterminer une date pour la tenue du procès criminel, Dallaire devra se trouver un nouvel avocat.

Dallaire, qui est âgé de 35 ans, est revenu mardi matin au Palais de justice de Chicoutimi, devant le juge Pierre-L. Rousseau, de la Cour du Québec.

Le magistrat a rapidement rendu sa décision et a cité Dallaire à son procès. « C’est effectivement la décision que le juge a rendue. Dans mon cas, j’ai cessé d’occuper au dossier. M. Dallaire devra maintenant se trouver un nouvel avocat. Il doit revenir en cour le 26 avril pour faire le suivi dans son dossier et aviser le tribunal de l’identité de son nouveau procureur », a précisé Me Charles Cantin.

Dallaire a été arrêté le 10 décembre 2018. Les policiers du Service de police de Saguenay (SPS) ont intercepté le véhicule de l’individu. Ils ont aperçu des sacs de marijuana et de méthamphétamines sur Dallaire, qui se trouvait au volant, d’où l’accusation de possession dans le but d’en faire le trafic.

L’accusé leur a dit de ne pas toucher aux stupéfiants qui lui appartenaient. Face à sa réticence, les patrouilleurs lui ont demandé de sortir du véhicule. Il s’est raidi et a été amené au sol.

Une fois maîtrisé, Dallaire a indiqué qu’il avait une arme chargée dans le véhicule et de faire attention. Il est accusé de possession d’une arme à feu sans avoir le permis de possession et de transport d’une arme à feu.

C’est là que les agents ont trouvé une carabine de calibre .22 qui était chargée de neuf balles. Les policiers ont aussi trouvé un autre sac contenant 60 projectiles de ce même calibre.