Meurtre de Donald Junior Launière à Roberval: un suspect accusé

Après avoir été accusé de possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic, Sébastien Tremblay a finalement vu des accusations de meurtre au second degré être déposées contre lui en lien avec la mort de Donald Junior Launière, survenu le 15 mai dernier, à Roberval.

Selon son avocat, Me Luc Tourangeau, la décision est tombée il y a deux semaines et l’accusé a comparu de nouveau, jeudi, par visioconférence. La cause a cependant été reportée au 6 août, le temps de parfaire la communication de la preuve. La date de l’enquête pour remise en liberté devrait être connue à ce moment. «Nous attendons les rapports médicaux et les rapports techniques», a précisé Me Tourangeau au Quotidien.

Même si, au départ, les accusations ne concernaient que les stupéfiants, Sébastien Tremblay est détenu depuis son arrestation, le 16 mai, soit le lendemain du meurtre. Me Tourangeau a expliqué qu’il s’attendait à ce que des accusations de meurtre s’ajoutent et c’est pour cette raison qu’il n’avait pas demandé de libération. 

Marjorie Privé, qui avait été arrêtée en même temps que Tremblay pour possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic, n’a pas de nouvelles accusations à son dossier. 

La victime, un homme de 26 ans de Mashteuiatsh, s’était déplacée, le vendredi soir, dans un motel du boulevard Marcotte, à Roberval, alors qu’il était gravement blessé. Il avait été transporté à l’hôpital avant de succomber à ses blessures.