Le véhicule a terminé sa course dans le fossé entre les deux voies du boulevard Talbot, à Laterrière.

Mère et filles blessées

Un grave accident impliquant le VUS d’une mère et de ses deux enfants de 8 et 11 ans ainsi qu’un fardier est survenu vers 15 h 30 sur le boulevard Talbot, à Laterrière, près de la sortie de l’usine de Rio Tinto. La mère et la jeune fille de 11 ans ont été blessées gravement, mais leur état était stable en fin de soirée, jeudi. On ne craignait plus pour leur vie. La plus jeune des victimes a subi des blessures mineures. La cause de l’accident demeure inconnue.

Le Hyundai Tucson de la jeune famille est entré en collision avec l’arrière d’un camion lourd de 53 pieds qui sortait de l’usine Rio Tinto. Le véhicule utilitaire sport a terminé sa course dans le fossé, entre les deux voies, renversé sur le côté du conducteur. 

Les trois occupantes se sont retrouvées prisonnières du véhicule accidenté pendant de longues minutes. Elles ont par la suite été transportées au centre hospitalier de Chicoutimi. Pour sa part, le conducteur du camion s’en sort indemne.

Plusieurs personnes ont été témoins de la scène et ont rapidement réagi. « On s’est approchés du véhicule pour voir si on pouvait aider les occupants à sortir, mais les portes étaient barrées, explique un étudiant en soins préhospitaliers d’urgence qui se trouvait près du lieu de l’accident. Une des deux fillettes a réussi à appuyer sur le bouton pour faire débarrer les portes. On a pu l’aider à sortir, mais on a dû attendre les ambulanciers pour sa sœur et sa mère », ajoute-t-il.

Les pinces de désincarcération ont été nécessaires afin de délivrer les deux autres blessées. Le toit du véhicule a été arraché afin de les extirper de l’habitacle. Plusieurs curieux étaient d’ailleurs massés près de l’accident. 

« Je n’ai pas vu l’impact, mais je l’ai bien entendu. J’étais dans le garage quand c’est arrivé », raconte l’un d’eux.

Circulation perturbée

Bien que l’accident soit survenu dans la voie vers Saguenay, le boulevard Talbot a été complètement fermé à la circulation pendant près d’une heure, en fin d’après-midi, afin que les services d’urgence puissent procéder à l’évacuation des victimes. 

La circulation s’est ensuite faite sur un seul côté à partir de 16 h 30, jusqu’à ce que les enquêteurs en collisions aient terminé leur travail et que les véhicules accidentés soient remorqués.

Le trafic routier a pu reprendre son cours normal vers 20 h, jeudi soir.