Menaces de mort contre les policiers: Léon Jean de retour en cour le 20 août

L’individu qui a menacé de mort les policiers du Service de police de Saguenay a été remis en liberté, lundi, sous plusieurs conditions.

Léon Jean, 53 ans, a brièvement comparu devant le juge Michel Boudreault, lundi matin, au Palais de justice de Chicoutimi. Il a pu recouvrer sa liberté, promettant de se conformer à une série de conditions d’ici son retour en cour prévu le 20 août prochain.

Il s’est engagé à avoir une bonne conduite, à garder la paix, à ne pas épier ou molester les employés du Service de police de Saguenay, à ne pas consommer d’alcool, à ne pas avoir d’arme en sa possession et à faire des démarches afin de régler son problème d’alcool.

L’homme sans antécédents judiciaires qui réside à Jonquière devra également demeurer à son appartement du boulevard Harvey.

Rappelons que l’individu, qui est représenté par Me Sylvain Morissette, a été arrêté après avoir proféré des menaces de mort à l’endroit des policiers.

Dimanche, en journée, des policiers de Saguenay ont été appelés à se rendre dans un endroit afin d’en expulser Léon Jean, qui était sous l’effet de l’alcool. Il aurait alors insulté un policier, ce qui lui a valu un billet d’infraction.

Plus tard, l’homme mécontent aurait communiqué avec les services policiers à quelques reprises, jusqu’à ce qu’il fasse des menaces de mort à l’endroit des policiers vers 20 h. L’homme aurait alors affirmé « je m’en viens pour tous vous tuer ».

L’individu a pu être retracé rapidement, à l’extérieur d’une résidence de la rue Sainte-Ursule où il était en visite.

Il n’a pas résisté à son arrestation.