Mandat contre un braqueur toxicomane

Un mandat d’arrestation a été lancé contre Gaétan Latulippe, ce toxicomane dans la cinquantaine qui a plaidé coupable à deux vols qualifiés de médicaments dans des pharmacies de Jonquière.

L’individu a omis de se présenter devant le juge Michel Boudreault de la Cour du Québec jeudi matin. Il était pourtant présent au Palais de justice de Chicoutimi la veille, alors que son avocat, Me Charles Cantin, était retenu en Cour d’appel. La cause avait dû être reportée à jeudi.

« Un mandat doit être lancé immédiatement. Les accusations sont importantes et monsieur n’a offert aucune collaboration pour la préparation du rapport présentenciel », a affirmé le juge Michel Boudreault.

Rappelons que l’homme a plaidé coupable à deux accusations de vols qualifiés commis dans des pharmacies de Jonquière en 2017. Il avait alors menacé des employés avec une fausse arme ou une imitation d’arme deux fois en 10 jours afin de mettre la main sur du Dilaudid.

L’homme a plaidé coupable aux accusations qui pesaient contre lui en mai dernier. Il avait profité de l’occasion pour s’excuser auprès de ses victimes qui ont été ébranlées par les événements.

Il avait pu conserver sa liberté jusqu’au prononcé de la sentence.