Les voitures «igloos» sous surveillance

Mélanie Côté
Mélanie Côté
Le Quotidien
Les automobilistes qui n’ont pas l’habitude de déneiger leur voiture ou de dégivrer leurs vitres seront dans la mire des policiers. S’ils ne respectent pas la loi, ils s’exposent à des amendes pouvant atteindre 200$ plus les frais.

Le Service de police de Saguenay (SPS) tient la campagne Igloo en mouvement jusqu’au 2 février. Des opérations de surveillance auront lieu sur tout le territoire de Saguenay afin de diminuer le nombre d’accidents.

Dans un communiqué, le SPS précise que depuis le début de l’année, «plusieurs automobilistes circulent sans avoir préalablement déneigé leur véhicule ou dégivré leurs vitres lors de leurs déplacements». Cette habitude réduit la visibilité et augmente le risque d’accident.

Selon la loi, il est interdit de circuler avec un véhicule couvert de neige, de glace ou de toute autre matière pouvant s’en détacher. Les vitres et le pare-brise doivent également être bien dégagés afin de ne pas nuire à la visibilité du conducteur. Même chose pour les phares, les feux et les réflecteurs; leur efficacité ne doit pas être diminuée en raison de la neige ou de la présence de saletés.