Les Marquis de Jonquière ont célébré leur 16e victoire de la saison, vendredi soir.

Les Marquis gardent le rythme

Les Marquis de Jonquière n'ont surtout pas joué les touristes à Thetford Mines. Les hommes de Richard Martel ont en effet signé une victoire de 5-1 aux dépens de l'Assurancia qui a été hué par ses propres partisans, à l'issue du match présenté au Centre Mario-Gosselin.
Forts d'une avance de 2-1 après 20 minutes de jeu, les Marquis ont enfilé trois autres buts sans réplique grâce à la contribution de Jean-Sébastien Bérubé (deux buts, dont un en avantage numérique) et de trois défenseurs, soit Danick Malouin (en avantage numérique), Jonathan Paiement et Michael Novosad. Le gardien Loïc Lacasse a savouré une 11e victoire en 13 départs, en repoussant 24 des 25 tirs dirigés contre lui. À l'opposé, les Marquis ont décoché 31 tirs contre Jean-Philippe Levasseur.
Malgré cette performance, Richard Martel a expliqué que ses troupes ont eu de la difficulté à trouver leur erre d'aller en première.
«On a pris des pénalités en partant, ce qui a compliqué un peu les choses en première. Dès la deuxième période, les jambes sont revenues et on a trouvé notre vitesse de croisière», a poursuivi Martel, qui semble bien à l'aise à la barre du vaisseau amiral des Marquis.
Concernant l'importante contribution de la défensive, Richard Martel ne s'est pas montré surpris. «On leur a demandé de lancer plus souvent au filet et ça a porté fruits.»
Cela dit, il s'est montré élogieux au sujet des unités spéciales. «Je suis content parce que les joueurs impliqués en désavantage numérique font un job extraordinaire. On est très satisfaits, parce des fois, comme ce soir (vendredi), on a débuté avec un désavantage numérique. Mais les gars ont fait le travail et c'est beaucoup plus facile à partir de là.»
Misant sur des duos solides, Richard Martel n'a pas hésité à modifier ses lignes pour trouver la meilleure combinaison possible. Ainsi, Maxime Sauvé qui avait été jumelé à Hugo Carpentier et Jean-Simon Allard a été muté aux côtés de Jérémie Malouin et Bérubé.
«Avec eux, il semblait un peu plus à l'aise à l'aile droite, de sorte que je les ai replacés ensemble en troisième. Quant à Simon Tremblay, il connaissait un bon match, alors je l'ai placé avec Carpentier et Allard», mentionne le grand manitou des Marquis. Il a aussi eu un bon mot pour Yann Poirier, qui a bien fait pour son retour avec les Marquis.
Foule mécontente
Soulignons que ce fut soir de première pour Maxime Sauvé, Simon Tremblay et Christopher Guay qui ont récolté leur premier point, chacun une passe. Alexandre Quesnel a mérité la première étoile, lui qui a contribué à trois buts des Jonquiérois. Bérubé a obtenu la deuxième avec son doublé. La troisième a été décernée à Christopher Losier, auteur du seul but de l'Assurancia.
Inutile de dire qu'une bonne part des quelque 1135 spectateurs présents au Colisée Cardin n'ont pas apprécié leur soirée. Certains ont même manifesté vivement leur mécontentement. En effet, la fin de soirée a été tumultueuse dans les estrades alors que des partisans de l'Assurancia ont hué leurs propres joueurs. Le défenseur de l'Assurancia, Bruno Saint-Jacques, ancien capitaine des Marquis, n'a pas apprécié et il est même monté dans les gradins pour aller parler aux mécontents dans le blanc des yeux. Matthew Medley et le gardien Gabriel Girard sont même venus lui prêter main-forte puisque la situation dégénérait. Un moment surréaliste qui sera sûrement partagé sur les médias sociaux.