Les faits divers régionaux express

Maison en flammes à Alma : perte totale

Une maison unifamiliale d’Alma a été la proie des flammes, dimanche soir. La demeure, située au coin de la rue Notre-Dame et de l’avenue Martel, est une perte totale. Plusieurs pompiers ont été dépêchés sur les lieux en début de soirée. Des flammes avaient été aperçues par des témoins, qui ont contacté les autorités. Le propriétaire, qui venait à peine d’emménager, n’était pas sur place. La maison, qui avait été en vente durant plusieurs mois, avait finalement trouvé preneur récemment. Vers 21 h, les pompiers étaient toujours sur place, afin de venir à bout de l’incendie. Il n’a pas été possible de savoir, dimanche en fin de soirée, ce qui avait causé ce sinistre.

Motoneigiste arrêté ivre

Un motoneigiste a été arrêté alors qu’il conduisait avec les facultés affaiblies, tard samedi soir, à Jonquière.Vers minuit, les policiers de Saguenay, qui circulaient sur la rue Mathias à la hauteur du Faubourg Sagamie, ont aperçu un motoneigiste qui s’était enlisé avec son engin. Les policiers se sont donc approchés pour lui venir en aide, mais ont rapidement constaté que l’homme était en état d’ébriété. Ce dernier a dû subir l’alcootest, qu’il a échoué avec un résultat de deux fois la limite d’alcool permise dans le sang. Il a été conduit au poste de police et devra répondre à des accusations de conduite avec les facultés affaiblies.

Une chicane de couple se termine par une perquisition

Les policiers de Saguenay se préparaient à mener une perquisition dans un logement de la rue Tourangeau, en fin de soirée dimanche, dans le secteur de Saint-Jean-Eudes à Jonquière. C’est une chicane de couple qui a lancé les enquêteurs sur cette piste.

En après-midi, dimanche, les policiers ont été alertés par le concierge d’une maison à logements de la rue Tourangeau. «Un couple se chicanait et les cris ont poussé le concierge à appeler la police», a expliqué le lieutenant de la Sécurité publique de Saguenay (SPS), Christian Michaud. 

En arrivant sur place, les policiers ont retrouvé une femme et un homme, en crise. «Les agents se sont vite aperçus que les deux individus ne voulaient pas voir les policiers chez eux. Les agents ont également constaté qu’il y avait une bonne quantité de stupéfiants à l’intérieur de l’appartement», a ajouté le sergent de la SPS, Carl D. Tremblay. 

Au moment de mettre sous presse, les enquêteurs attendaient leur mandat pour mener la perquisition. Il n’a donc pas été possible d’en savoir davantage sur les quantités de drogue saisie.