Les documents saisis remis à l’OMH

L’UPAC a retourné à l’Office municipal de Saguenay (OMH) les caisses de documents saisis lors de la perquisition menée dans les bureaux de l’organisme.

Selon le directeur général Éric Gauthier, cette perquisition concernait une enquête sur les relations entre l’ex-directeur des immeubles Alain Belley et différents fournisseurs de services. L’OMH fait affaire avec des entrepreneurs sur une base presque permanente pour des travaux d’entretien ou des réfections d’immeubles.

« L’UPAC a mené ses travaux et soumis les constats à un procureur de l’extérieur de la région. Ils en arrivent à la conclusion qu’il n’y aura pas de suite à donner à l’enquête », a ajouté le directeur général qui n’était pas en poste lors des événements qui remontent à 2015.

Ce dernier a tenu à faire des précisions quant à la situation exacte d’Alain Belley : « Il y a eu des informations voulant qu’il avait été congédié par l’OMH. Il a décidé de quitter son emploi d’un commun accord », a conclu Éric Gauthier.