Le violent impact est survenu peu avant 2h dans la nuit du 1er janvier. L'une des deux motoneiges impliquées a pris feu à la suite de la collision.

L'enquête se poursuit

Steven Doucet, un Almatois de 24 ans, a péri dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, lorsqu'il a été impliqué dans une collision frontale entre deux motoneiges.
L'identité de la victime de ce tragique accident, survenu alors que 2015 ne faisait qu'arriver, a été dévoilée hier, par la Sûreté du Québec (SQ). Trois autres personnes prenaient place sur les deux engins impliqués. Deux ont subi des fractures, et on craignait pour la vie d'un d'entre eux le 1er janvier. L'agent Richard Gagné, responsable des relations publiques à la SQ, était sans nouvelles, hier, de cet autre blessé grave. Le violent accident est survenu peu avant 2h, sur la rivière Saint-Georges, à proximité du village de pêche blanche de l'endroit. L'une des deux motoneiges a pris en feu sous l'effet de l'impact. Des équipes de secouristes ont immédiatement été dépêchées sur place afin d'évacuer les lieux.
L'hypothèse selon laquelle la consommation d'alcool ou de drogue serait en cause fait toujours l'objet d'une enquête à la Sûreté du Québec. Des expertises seront réalisées afin de déterminer les circonstances du drame.
Enfin, selon des informations obtenues auprès d'un témoin, aucun ne portait un casque.