L'enfant hors de danger

L’enfant de deux ans impliqué dans la collision entre le VUS de ses parents et un train lundi à Lac-Bouchette est hors de danger.

Il a obtenu son congé de l’hôpital en soirée lundi. «Il a été confié aux services sociaux en attendant de trouver de la famille», a expliqué mardi matin Hugues Beaulieu, porte-parole régional de la Sûreté du Québec (SQ).

La collision avec le train de passagers de VIA Rail est survenue vers 16 h 30 lundi, là où la rue Delaunière traverse la voie ferrée. À cet endroit, seule une petite affiche du CN avertit les usagers.

L’homme et la femme, tous deux âgés de 44 ans, sont quant à eux toujours hospitalisés. On ignore leur état de santé. En fin de soirée, lundi, les deux victimes se trouvaient dans un état critique. On craignait pour leur vie.

Mardi soir, il n’a pas été possible d’obtenir plus d’information du côté de la SQ. 

On connaît peu de détails sur les circonstances entourant l’accident. On sait toutefois que le train a percuté la portière du véhicule du côté passager.

Les pinces de désincarcération des pompiers ont été nécessaires pour extirper les trois victimes du véhicule de type utilitaire sport (VUS). Elles ont immédiatement été conduites à l’hôpital de Roberval.

«On sait aussi qu’il y a une usine de filtration d’eau un peu plus loin. Il y avait des bidons d’eau dans le véhicule des victimes. Tout porte à croire que la famille se rendait à l’usine pour y remplir ses bidons. Il n’y a pas de barrière à cet endroit», a affirmé Hugues Beaulieu.

Aucun des passagers qui se trouvaient à bord du train n’a été blessé.