Le tragique incendie de Roberval est accidentel

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
Le tragique incendie qui a coûté la vie à une petite fille de neuf mois, à Roberval, est d’origine accidentelle. La cause exacte n’est toutefois pas divulguée par la Sûreté du Québec, qui assure néanmoins que les hypothèses criminelles ont été écartées par les enquêteurs.

L’incendie a ravagé un immeuble à logements de Roberval, dimanche dernier. Les pompiers, de même que de bons samaritains, ont tout fait pour extirper les locataires coincés dans le brasier. Un bébé de neuf mois n’a toutefois pas survécu. Sa mère a également dû être plongée dans un coma artificiel, en raison de la gravité de ses brûlures. Sa vie est toutefois hors de danger.

Les enquêteurs de la Sûreté du Québec avaient été dépêchés sur place, afin de faire la lumière sur ce qui a pu causer l’incendie. Ils ont travaillé sur les lieux plusieurs heures.