Palais de Justice de Chicoutimi.

Le présumé agresseur libéré

Cédric Litalien, 21 ans, qui fait face à des accusations de voies de fait avec lésions, a été remis en liberté, mardi, et a quitté la région dans les minutes qui ont suivi sa comparution. Il aurait été impliqué dans une agression survenue dans la nuit de jeudi à vendredi derrière le bar L'Aventurier, à La Baie.
L'accusé et sa mère ont déposé des engagements de l'ordre de 5000 $ en plus d'une série de conditions que le jeune homme s'est engagé à respecter d'ici le 20 juin prochain alors qu'il devra revenir devant le tribunal. 
Le juge Pierre Simard, de la Cour du Québec, chambre criminelle, a autorisé à ce que l'adresse de résidence de l'accusé soit caviardée sur les documents que le greffe fera parvenir à la victime dans cette affaire.
« On a des raisons de croire qu'il pourrait y avoir des représailles », a expliqué son procureur, Me Julien Boulianne, sans expliquer les raisons de ces craintes. 
Son client a d'autre part été dans l'obligation de quitter la région puisqu'il est sous engagement et ne peut pas se retrouver dans le district judiciaire de Chicoutimi. La défense attend toujours de connaître la version des faits de l'homme de 40 ans qui a reçu un coup de couteau et qui a été dans l'obligation de passer sous le bistouri.
La victime n'aurait pas encore déposé de plainte officielle contre Litalien. Il est même possible qu'il n'y ait jamais de plainte de la part de la victime. Pour des raisons inconnues, Litalien se serait retrouvé en compagnie de la victime derrière le bar. C'est à ce moment qu'un coup de couteau aurait été donné à l'homme de 40 ans. Litalien a quitté les lieux en voiture et a été intercepté à la hauteur du club de golf Le Ricochet, à Chicoutimi.