Les policiers ont poursuivi leur analyse de la scène de l’accident jusqu’à tard en soirée, mercredi.

Le piéton happé à Saguenay est dans un état stable

Un piéton de 37 ans happé durement par une voiture, mardi, sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste à Chicoutimi, vers 15 h 30, se trouvait dans un état stable en soirée.

« Le blessé est dans un état stable aux soins intensifs », a indiqué vers 20 h 30 le lieutenant Christian Michaud du Service de police de Saguenay (SPS). Un peu plus tard, il a confirmé que, selon le médecin, sa vie n’était plus en danger.

Plus tôt en journée, on avait dit craindre pour sa vie du côté du SPS.

Il aurait cependant subi de multiples fractures, en plus d’une sévère commotion cérébrale.

Le pare-brise de la voiture a été fracassé lors de la collision.

En fin de soirée, il y avait toujours très peu de détails sur les circonstances de l’accident. Ce n’est que mercredi matin que des éléments du rapport du reconstitutionniste et du SPS seront dévoilés.

Il semble que l’homme marchait en bordure du boulevard Saint-Jean-Baptiste et que la dame aurait eu un moment d’inattention.

Après l’accident, la casquette de l’homme se trouvait toujours sur la chaussée, soit la voie de virage à droite sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste en prévision de la jonction avec le boulevard de l’Université. La voiture conduite par une dame se trouvait 50 mètres plus loin dans le fossé, à environ une dizaine de mètres de la route. À l’arrivée des secours, l’homme se trouvait une vingtaine de mètres plus loin dans le fossé. C’est donc dire que sous la force de l’impact, il aurait parcouru une longue distance. Le pare-brise de l’auto était fracassé.

La dame ne semblait pas avoir subi de blessure, mais elle a été transportée au centre hospitalier en raison « d’un gros choc nerveux », a précisé Bruno Cormier. Les pompiers sont également intervenus.

La circulation est longtemps restée fermée en direction du boulevard de l’Université. De plus, elle était déjà interrompue vers La Baie en raison de travaux de pavage qui dureront jusqu’au 27 septembre.

La casquette du piéton happé se trouvait toujours sur la chaussée, environ 50 mètres avant la voiture qui a terminé sa course dans le fossé. Le piéton a été retrouvé une vingtaine de mètres devant la voiture.