Hyriel Thibeault a dix condamnations de conduite avec les facultés affaiblies à son actif.

Le pénitencier pour un multirécidiviste de l’alcool au volant

Hyriel Thibeault, qui a dix condamnations pour conduite avec les facultés affaiblies à son actif, a pris le chemin du pénitencier, jeudi, où il passera les 30 prochains mois. L’individu de Normandin avait refusé de souffler dans l’ivressomètre lorsqu’il a été arrêté en juin 2018. L’homme de 66 ans a aussi été frappé d’une interdiction de conduire à vie, mais cette interdiction était valide lorsqu’il a été épinglé la dernière fois.

Hyriel Thibeault recevait sa sentence, jeudi, au Palais de justice de Roberval. L’individu avait été reconnu coupable d’un refus d’obtempérer (refus de souffler dans l’ivressomètre) et de conduite durant interdiction, après avoir été arrêté possiblement en état d’ébriété au volant de son véhicule, le 19 juin 2018. Il avait alors refusé de passer le test d’ivressomètre et n’a donc pas été accusé de conduite avec les facultés affaiblies.

Me Charles Cantin a expliqué que son client n’aura plus jamais le droit de conduire.

Quelques jours auparavant, soit le 6 juin 2018, il avait également été épinglé sur son VTT, alors qu’il n’avait pas le droit de conduire tout véhicule à moteur.

Il y a quelques années, le sexagénaire avait écopé d’une peine de 29 mois de pénitencier pour sa dixième conduite avec les facultés affaiblies.

Les procureurs de la Couronne et de la défense, Me Julie Villeneuve et Me Charles Cantin, ont soumis, jeudi matin, une suggestion commune de 30 mois de pénitencier à la juge de la Cour du Québec Sonia Rouleau. La magistrate a entériné la suggestion et le multirécidiviste a pris le chemin d’un pénitencier fédéral. Il était en liberté jusqu’ici.

Hyriel Thibeault ne pourra plus conduire de sa vie, mais il lui était déjà interdit de le faire lorsqu’il a été arrêté, les deux dernières fois.