Le pénitencier pour trois braqueurs

Le trio qui a agressé un commis de la station Ultramar de la rue Price à Chicoutimi, le 13 mars dernier, prend finalement le chemin du pénitencier.
Les frères Raphaël et Jacolivier Belisle sont condamnés à quatre ans et demi d'incarcération et leur complice, Alexandre Gauthier-Lachance, à cinq ans et demi en raison de ses antécédents judiciaires.
Seul Jacolivier était encore en liberté, ce matin, au moment des représentations sur détermination de la peine  Les deux autres ont contrevenu à leurs conditions de remise en liberté et ont été ramenés en détention préventive. Tous sont âgés de 20 à 23 ans et ont agi pour se procurer de l'argent afin d'acheter de la drogue.
Les sentences ont été recommandées par leur avocat Julien Boulianne et l'avocate du Directeur des poursuites criminelles et pénales, Me Marie-Josée Hamelin-Gagnon, puis avalisées par le juge Pierre Simard de la Cour du Québec.
Les deux frères Belisle étaient sans antécédent judiciaire adulte alors que Gauthier-Lachance a été condamné plusieurs fois pour des gestes violents.  Le trio a utilisé deux pistolets à plombs qui correspondent à la définition d'une arme à feu, ce qui leur a valu chacun une peine minimale de quatre ans.
La victime a eu un thraumatisme crânien et doit composer avec un stress post-thraumatique.  Il était absent au moment du prononcé de la sentence.  Le soir de l'événement le trio était à court d'argent pour consommer. Ils ont interrompu leur party de drogue pour enfiler des cagoules et se rendre à la station-service la plus proche pour braquer le caissier avec les armes.
Les images de la caméra de surveillance ont fait le tour des médias sociaux, ce qui a permis de les reconnaître par leurs vêtements, chaussures et démarche.