Le motoneigiste est revenu par lui-même

Le motoneigiste recherché depuis mardi soir par la Sûreté du Québec sur les monts Valin est revenu sain et sauf avant midi mercredi.

« Le monsieur est arrivé par lui-même en fin d’avant-midi. Il s’est organisé par ses propres moyens », a raconté le porte-parole de la Sûreté du Québec au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Hugues Beaulieu.

Selon la SQ, l’homme s’était enlisé avec sa motoneige. Il a passé la nuit dans un chalet mardi soir. Il se serait mis à marcher mercredi matin, ce qui lui a permis de croiser une personne qui a pu lui prêter un téléphone satellite. 

« On avait deux équipes de motoneigistes, avec un technicien en recherche terrestre à Québec », a-t-il poursuivi.

La disparition de l’homme de 60 ans avait été signalée vers 22 h 30 mardi par des proches, inquiets de ne pas le voir rentrer en fin de journée. L’homme de Saint-David-de-Falardeau avait quitté sa résidence en direction des monts Valin vers 13 h mardi. Il devait se rendre dans le secteur du lac Émilien.

La SQ avait entrepris des recherches à motoneige en soirée mardi. L’homme demeurait toutefois introuvable. 

L’histoire n’est pas sans rappeler celle d’un autre motoneigiste qui s’était aussi enlisé samedi soir sur le lac Saint-Jean. Il avait également passé la nuit dans un chalet. Cependant, il avait dû nager pour l’atteindre. Il avait été retracé dimanche par des militaires de la Base de Bagotville à bord d’un hélicoptère Griffon.